QUI SUIS-JE ?

Je m’appelle Salomé.
J’ai découvert la vannerie sauvage au cours d’une formation en permaculture.
J’ai saisi alors l’essence de la vannerie sauvage – appelée aussi buissonière ou paysanne – un chemin vers davantage de liberté et d’autonomie.

Depuis 2018 j’explore cet artisanat en allant me former auprès d’artistes et artisans tels que Myriam Roux, Nadine Dupeu, Romain Bertho, Nathalie Casanave, qui m’ont acceuillis dans leur atelier.

L’expérience du tissage me confronte à moi même. J’apprend à me connaître avec mes peurs, mes doutes et mes interrogations. Je laisse émerger en moi la confiance, l’intuition, et j’apprend à me laisser guider par la nature.
La pratique de la vannerie m’incite à trouver un équilibre entre la force et la douceur.

Nous avons tou.tes les capacités pour créer et nous harmoniser avec notre être.
En nous reliant à nous même, nous nous relions à plus grand.